Des revues d’aviation à vendre

Aviation Magazine

Aviation Magazine

Magazines à vendre

Grand passionné d’aviation depuis des années, je mets en vente des revues d’aviation d’occasion sur le site Delcampe pour désengorger un peu mes placards.

Sur les conseils de spécialistes de la vente en ligne j’ai également mis en vente d’autres magazines d’histoire et d’aviation sur le site Ebay.

N’hésitez pas à visiter fréquemment les deux pages. Je suis bien loin d’avoir mis en ligne tous mes magazines disponibles.

Plus de 30 ans avec les baleines et les dauphins des Açores

1987, il y a un peu plus de 30 ans je posais le pied sur le quai de Lajes do Pico, cette poussière de Portugal perdu en plein milieu de l’atlantique sous le fameux anticyclone des Açores.
Un peu hors du temps, je rencontrais alors les derniers baleiniers Açoriens. Je m’emballais facilement à partager leurs récits et me surprenais à regretter avec eux  la fin de leur épopée.
Il a trente ans tout paraissait simple, paisible, nous allions remplacer ce maudit harpon par une foule de touristes pacifiques et amis des baleines.
Il y a trente ans un mot magique est né : Whales watching.Baleine aux AçoresParole tenu Espaço Talassa est la première entreprise d’observation de baleine et de dauphins en Europe, depuis trente ans nous avons accueilli presque 150 000 personnes de 84 nationalités différentes. Nous avons observé 26 espèces de cétacé qui croisent au sud de l’île de Pico.
Pari gagné, ce bel endroit est devenu l’un des meilleurs spot (best spot) de rencontre avec les cétacés dans le monde.
Sans aucun doute cette petite communauté Lajense vit à nouveau grâce et avec les baleines mais finalement ces dernières ont elles vraiment gagnées le repos qu’elles méritaient après plus d’un siècle de persécution… rien de plus certain !

Si je suis encore persuadé que mon activité aide à comprendre, aimer et protéger ces derniers leviathans, je dois maintenant relativiser notre impact comme opérateur touristique et aussi imaginer les conséquences d’un trop touristique (over-tourism) qui semble vouloir aussi s’imposer par chez nous.
Depuis 30 ans, j’ai navigué entre différentes fonctions et ai traversé de nombreuse modes : vers la fin des années 80 j’ai été débutant en tourisme-vert. Dans la décade 90, je fus opérateur  d’eco-tourisme. Au début du millennium, le mot à la mode était durable, j’ai donc été investi comme directeur d’une entreprise de tourisme durable (et même médaillé). Mon âge aidant, aujourd’hui tourisme responsable sonne encore mieux…

Oui, 30 ans après Espaço Talassa est devenu responsable: signe de cette maturité la décision d’arrêter la nage avec les dauphins, preuve de notre engagement envers la nature, notre implication dans divers projets de recherche et l’accueil de stagiaires. Responsabilité encore lorsque nous cherchons un moyen de limiter l‘empreinte écologique lié à notre activité en aidant des associations à planter des arbres. Et puis surtout responsable car nous croyons qu’il n’y a pas de mauvais touristes juste des personnes mal informées: nous partageons volontiers avec nos clients nos connaissances de la mer Açorienne avant, pendant et après la sortie et proposons gratuitement tous les jours pendant la saison des causeries sur des thèmes comme les oiseaux marins,  la photo identification des cachalot, la pollution des océans, la migration des tortues, l’importance des cétacés dans la biodiversité  … car finalement mon boulot n’est pas de montrer des baleines mais d’en parler, et mon rêve est d’en parler sans les déranger… ce serait finalement vraiment magique !

Serge Viallèle

Estelle Meyrand, dessinatrice et prof de dessin

Estelle Meyrand est une dessinatrice de BD qui mérite d’être connue. Egalement professeur de dessin de modèle vivant depuis des années dans une école de dessin lyonnaise, elle présente quelques une de ses réalisations sur son blog.

Epicerie d'Imbleville, aquarelle d'Estelle Meyrand

Epicerie d’Imbleville, aquarelle d’Estelle Meyrand

Moi, j’ai craqué pour une aquarelle d’un petit village du pays de Caux. J’ai découvert cette belle région à 18 ans, avec ses petits villages qui se prennent pour des « ville », ses longues bâtisses de briques et de colombage et cette lumière particulière qui doit provenir de la mer si proche et des falaises de craie blanches.

Proratisation du PMSS pour les salariés à temps partiel

Vous trouverez partout des explications sur la proratisation du plafond de la Sécurité Sociale. Mais personne pour en dénoncer les dégâts sur la retraite de base. Cette règle est appliquée de manière automatique par tous les gestionnaires de paie qui sont bien incapables d’en mesurer les impacts pour les salariés. Le site proratisation.fr vous explique l’historique de cette règle absurde destinée à promouvoir le travail à temps partiel et qui permettra ensuite d’avoir une retraite de misère.